Mission

 

Dazibao est un centre d'art dédié à la diffusion des pratiques actuelles de l’image qui privilégie l’essai, la recherche et la réflexion. En questionnant les discours, les usages et les modes de dissémination des images, Dazibao explore des enjeux tant artistiques qu’historiques et sociaux et vise à rejoindre de multiples communautés.

Les réflexions développées par Dazibao se traduisent par la présentation d’expositions, de programmes vidéo, de films, d’œuvres publiques, de livres et d’évènements ponctuels. Dazibao collabore avec de nombreux artistes, commissaires, universitaires, critiques, chercheurs et poursuit plusieurs partenariats récurrents avec des organismes apparentés ou complémentaires.

Dazibao encourage la diversité et le métissage culturel pour que l’art s’affirme comme un champ de savoir permettant une meilleure compréhension du monde qui nous entoure. Inclusives et accessibles, les activités organisées par le centre sont ouvertes à tous et gratuites.

 

Historique

Fondé en 1980 par Stéphanie Colvey, Pierre Crépô, André Denis, Jean-Pierre Gariépy, Bernard N’Guyen et Éric Roy, Dazibao est l’un des premiers centres d’exposition québécois et canadien à s’être consacré exclusivement à la diffusion de la photographie. Dès ses débuts, l’organisme se définit comme un lieu de réflexion où l’image se pose comme un vecteur de changement social et une manière de mieux saisir le monde. Rapidement, le centre s’ouvre à des démarches artistiques plus hybrides et, en adéquation avec l’évolution des pratiques, se consacre à toutes manifestations artistiques ayant pour dénominateur commun l’image.

Au cours de cette émancipation, la mission du centre est toujours demeurée fidèle à la volonté de ses fondateurs : créer un espace d’échanges et d’expérimentation, un lieu d’émulation et de recherche, à la fois témoin et acteur de la progression des pratiques de l’image. C’est en ce sens et afin de pérenniser tant les discours que les œuvres, que Dazibao amorce en 1996 un programme d’édition désormais reconnu pour sa rigueur et sa qualité éditoriale. À ce jour, le centre a publié plus de 50 ouvrages dans le cadre de diverses collections. Toujours avec cet objectif de soutenir le développement des pratiques, en 2005, Dazibao et PRIM s’associent pour offrir annuellement une bourse de production et de diffusion à un artiste.

En 2009, se sentant freiné dans son développement par une inadéquation entre les projets élaborés et le lieu occupé, Dazibao amorce une réflexion qui mènera à une relocalisation particulièrement significative dans le parcours du centre. Dès le départ, les visées de ce projet sont de doter le centre d’espaces de grande qualité répondant avec souplesse aux diverses mutations des pratiques de l’image; d’assurer la pérennité des activités en stabilisant à long terme un espace; d’inscrire le centre de manière durable dans un lieu ayant une forte identité; d’accroitre la visibilité des activités et le développement des publics; de participer de manière plus proactive à l’écosystème du milieu culturel.

Pour mener à bien cette réflexion, Dazibao entame une résidence à la Cinémathèque québécoise qui durera deux ans. Ce formidable banc d’essai permettra à l’organisme d’explorer des modes de diffusion inédits et de définir avec précision ses besoins afin d’offrir aux artistes des modes de diffusion qui contribuent de manière tangible à leur avancement professionnel. Riche de cette expérience, Dazibao s’installe en 2014 dans le Mile-End, au cœur du secteur le plus densément peuplé de créateurs au Canada.

Les nouvelles installations du centre, qui comprennent une grande salle d’exposition ainsi qu’une petite salle de projection dotées d’équipements de qualité à géométrie variable, ont grandement contribué à l’essor considérable de l’organisme, lui permettant de développer des projets d’une qualité quasi muséale dans un esprit de recherche et d’essai essentiels à l’avancement professionnel des artistes et au développement de nouveaux publics.