Session 15 | k.g. Guttman

Le 24 mai 2017 à 19 h

 

Les places sont limitées, RSVP ici.

 

Each image needs a guest ― L’image a besoin d’être invitée


À l’occasion de la Session 15, k.g. Guttman présente un corpus d’œuvres personnelles allant de la plus récente, I asked the audience to close one eye (2016), à Elapse I & II datant de 2006. Pendant cette conférence-performance, l’artiste enchaîne une série d’actions, de paroles et d’interventions visuelles afin d’explorer la relation entre la voix, le corps et l’image.  

Issue du milieu de la danse et de la performance in situ, Guttman considère la performance comme une forme de production d’images; l’image est ici conçue comme l'aboutissement d’une série de gestes. La conférence-performance met en jeu le point de vue in situ du public, l'artiste donnant des directives inhabituelles pour orienter le regard : une visualisation qui influence le système nerveux, des mouvements, et une spatialisation du regard qui explorent le processus dynamique de la vision.

Comment chorégraphier une image ?

Each image needs a guest ― L’image a besoin d’être invitée interroge les conditions de visibilité de l’image et la chorégraphie menant à son élaboration. L’image devient un terrain immédiat de rencontre, un partage entre le public, l’artiste et le contexte. Chaque image est accompagnée de sa mise en situation, c’est-à-dire du mouvement et de la qualité de son apparition. Elle devient l’invitée de ses circonstances sensorielles et historiques. (Chaque image est l’invitée de l’éclairage dans laquelle elle se retrouve.)

Le rapport entre chorégraphie et image est abordé à travers la relation dynamique entre l’hôte et l’invité. Cette modalité permet d’analyser les références multiples qui composent et décomposent chaque image présentée ainsi que les influences, les ressemblances et l’agentivité qui lui sont propres.

Each image needs a guest ― L’image a besoin d’être invitée met en perspective l’œuvre de Guttman à travers l’influence de divers artistes et théoriciens, incluant Alfredo Jaar, Trisha Brown, Kamal Aljari, Babette Mangolte, Françoise Sullivan, Lukas Töpfer, Arkadi Lavoie Chapelle, Petra Sabisch, Alice Chauchat, Tanya Lukin Linklater et al. Des extraits et références de ces artistes et théoriciens seront cités lors de la présentation.

― k.g. Guttman


Artiste et chercheuse établie à Montréal, k.g. Guttman est actuellement candidate au doctorat en arts (recherche artistique) à l’Université Leiden et à la Royal Academy of Art de La Haye, aux Pays-Bas. Sa recherche porte sur les relations entre la chorégraphie, les interventions in situ, et la territorialité, et reçoit le soutien du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH).

Dazibao remercie l’artiste de sa généreuse collaboration ainsi que ses membres pour leur soutien.