The Lost 

PROJECTION SPÉCIALE UN SOIR SEULEMENT

Le mercredi 8 avril 2015 à 19 h (COMPLET!)
SUPPLÉMENTAIRE le mercredi 8 avril 2015 à 21 h

 

Retrouvé après presque 100 ans et complété, The Lost est enfin arrivé dans votre cinéma préféré!

Pour un soir seulement, Dazibao présente The Lost, la sixième œuvre de l’exposition de Reynold Reynolds Almost Six Pieces. En 2011, lors d’un séjour en Allemagne, Reynold Reynolds tombe sur les mystérieuses bandes d’un film tourné dans le Berlin des années 30 et interrompu par les turbulences du nazisme. Alors qu’on avait cru ce film perdu à jamais, Reynolds entreprend de le faire revivre en complétant l’oeuvre du cinéaste disparu.

Durant les années 1930, Christopher, jeune écrivain anglais, arrive à Berlin et s’installe dans un cabaret où un vieillard excentrique prend sous son aile de jeunes danseurs, artistes et musiciens. Dans la cave de l’immeuble, Christopher est témoin d’expériences qui se situent aux confins de la vie et de la mort, plus obscures que scientifiques. Mais tandis que l’écrivain s’installe, parcourt la ville et se met à écrire, le cabaret est menacé tant par les honnêtes gens que par les autorités, qui prétendent que ce qui s’y déroule est immoral.

The Lost est réalisé en conjonction avec ¡REMEDIATE!, un projet de recherche innovateur de l’Akademie Schloss Solitude en coopération avec Merz Akademie – Hochschule für Gestaltung, Kunst und Medien, avec l’appui du MFG Filmförderung Baden-Württemberg ainsi que de Landesanstalt für Kommunikation (LFK) de Stuttgart, en Allemagne.


Originaire de l’Alaska, Reynold Reynolds détient un baccalauréat en physique et une maîtrise de la School of Visual Arts de New York. Son travail a fait l’objet d’expositions sur la scène internationale, notamment au Kunstlerhaus Bethanien (Berlin), au MoMA PS1 (New York), au Centre de la photographie (Genève), au Christopher Grimes Gallery (Californie) et au Museu de Arte Moderna (Rio de Janeiro). Il a participé à plusieurs biennales dont la Biennale de l’Image en Mouvement (Genève), la Berlin Biennale, la Bienal de Arte Contemporaneo del Fin del Mundo (Argentine) et la Moscow Biennale of Contemporary Art. The Drowning Room, présentée dans le cadre de Home Sweet Home. À propos de l’inquiétude (exposition inaugurant les nouveaux espaces de Dazibao) a été notre première incursion du côté de son œuvre. Pour de plus amples informations, consultez son site Internet. Reynolds a réalisé plusieurs œuvres en collaboration avec Patrick Jolley.